•  

     En chantier...

     

    Mon ordinateur ayant rendu l'âme et son successeur n'étant pas encore arrivé, voici à quoi a ressemblé ma Lutinière ces dernières semaines... Une dame m'avait commandé deux tableaux inspirés des illustrations du "Coquelicot qui se sentait tout seul" pour les offrir comme cadeaux de Noël à ses nièces avec le livre.

     

    D'abord réticente à improviser un atelier de peinture chez moi, je me suis finalement laissée convaincre de racheter un minimum de matériel... et je n'ai plus lâché les pinceaux pendant plusieurs jours.

      

              Chantiers-lutins 8424 (Copier)

     

      

                        Chantiers-lutins-8425--Copier--copie-1.JPG

     

      

    Je peins au sol pour avoir plus de place, sur une vieille nappe pour protéger le carrelage. N'ayant plus de papier, j'ai continué à peindre sur des chutes de tissu (ici en vert pâle, en marron, et les deux morceaux bleus qui sont en jean).

     

      

                        Chantiers-lutins-8426--Copier-.JPG

     

     

     

               Chantiers-lutins 8427 (Copier)

     

     

    Certaines peintures sont achevées, d'autres non; certaines sont destinées à être encadrées, d'autres à rester telles quelles. Les photos des deux tableaux de la commande sont peu convaincantes, car le temps était très gris quand je les ai prises. Le flash et l'éclairage électrique écrasaient les couleurs ; la lumière du jour ne suffisait pas à en rendre l'éclat, ni l'irisation de certaines zones pailletées des tableaux. Les photos ne rendent pas compte non plus de l'oeil mobile du coquelicot, dont la pupille tourne dans son orbite lorsqu'on bouge la toile ! Oui oui, ces peintures sont vivantes !

     

    Voilà ce que j'ai réussi à prendre de mieux... En fait, je trouve les originaux beaucoup plus jolis.

     

     

    Chantiers-lutins 8501 (Copier) Chantiers-lutins 8511 (Copier) Chantiers-lutins 8513 (Copier)
         

     

     

    Enfin, j'ai refabriqué une série de marque-pages pour accompagner des  jeux de memory  made in Lutinière. Ils vont aller attendre qu'on les découvre au pied de quelques sapins de Noël français...

    En attendant, mon nouvel ordinateur est arrivé et je peux vous envoyer ces nouvelles... mais je crois que je vais laisser ouvert mon atelier improvisé. Après tout, Noël est la saison de pleine activité pour les lutins, non ?

     

     

    Marque-pages-8448--Copier-.JPG

     

      


    5 commentaires