• Donne-moi la main

     

     

    Donne-moi la main.


    Je t'apprendrai ce que je sais. C'est peu.


    Tu m'apprendras ce que tu sais. C'est beaucoup.


    Ne dis pas que tu ne sais rien. Cela n'existe pas, quelqu'un qui ne sait rien.


    Ou alors, si cela existe, tant mieux.


    C'est comme un jardin sauvage, un jardin vierge, un jardin à naître, où l'on peut rêver de mille jardins.


    C'est comme l'enfant à venir, l'enfant espéré. C'est la vie devant soi.


    Ronde et inattaquée, comme une boule de Noël.


    Prends ma main. Cinq doigts refermés autour des nôtres. C'est le plus beau cadeau du monde.


    Cela nous préserve de la peur, de l'abandon, du doute.


    Une main offerte, c'est un monde nouveau. Deux bras ouverts, c'est le miracle.

     

    Je te prêterai un peu de ma folie. Enseigne-moi un peu de ta sagesse.

     

    Un peu, mais pas trop.


    Quand tu me verras raisonnable, si je le deviens jamais, rends-moi, s'il te plaît, un peu de ma folie.

     


     Simone Conduché

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :