•   

     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

    "Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin" (proverbe africain).

       

      

     

     Clip imaginé par la classe de CP-CE1 de Myriam Tchanilé à l'école Elie Reumaux de Freyming-Merlebach (France). Réalisation : E. Francisco

     

     

     

    Le contenu du kit

      

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     

    Cliquez sur l'image pour télécharger le bon de commande !

     

    Réalisé entre la France, le Luxembourg et le Canada, le kit comprend à ce jour :

    * 1 histoire illustrée en pdf                            (en cours de traduction  dans plusieurs langues)

    * 1 audio de l'histoire
    * 3 chansons disponibles entières et/ou en version karaoké
    * 1 coloriage
    * des jeux 

     

    Chaque élément du kit peut être acheté à l'unité, avec des remises pour les achats groupés (voir bon de commande ci-contre).

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une histoire inspirée de faits réels

     

    Elouan, c'est d'abord un petit garçon ami de notre famille, avec de vraies lunettes, - bleues, comme celles du fantôme. Toutes les violences (verbales et physiques)  vécues par le fantôme de notre histoire, Elouan les a endurées durant sa 1e année de maternelle, de façon si traumatique qu'il a dû être déscolarisé jusqu'à son entrée en primaire dans une autre école. C'est, hélas, le cas de beaucoup d'autres jeunes harcelés, mais à l'époque, nous ne le savons pas encore...

     

           Découvrir le vrai visage d'Elouan et le témoignage de Valérie, sa maman

     

    C'est mon fils, d'un an plus âgé, qui m'exprime l'idée "de faire un livre pour aider Elouan". Ce premier ouvrage, "handmade with love" avec mon texte et ses dessins au crayon de papier, puis relié avec du scotch, part en banlieue parisienne, porteur de nos souhaits de revoir sourire Elouan et ses parents. Et la vie suit son cours...

    ... jusqu'à ce que le harcèlement scolaire recroise notre route 4 ans plus tard, d'abord à travers une série d'émissions de web-TV que je réalise sur ce thème avec le collectif "You Are Heroes", puis à travers l'expérience vécue par mon propre enfant, dans notre petite école de village "tranquille".

      

     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     

     

    Je réalise, enfin, l'ampleur et la gravité d'un phénomène dont presque personne ne parle dans les medias officiels (pourquoi ?...). Son impact sur les enfants et les familles. Les séquelles qu'il laisse, souvent jusqu'à l'âge adulte, chez les harcelés. Je ne sais pas quoi faire, je sens juste que je ne peux pas NE RIEN faire. Et à nouveau, c'est mon fils qui me suggère de faire "un vrai livre" pour en parler...

     

     

    Des outils pédagogiques nés sur le terrain, par-delà les frontières

     

    C'est d'abord un pdf réalisé chez nous, au Luxembourg, avec mon histoire d'origine (en français) et les illustrations, refaites à l'ordinateur pour un rendu plus "pro", de mon fils. Puis Josée Robichaud, professeure de musique au Canada, présente lors d'une de nos émissions sur le harcèlement scolaire, nous écrit et compose spontanément trois chansons.

    Une classe de CP-CE1 d'une école française se propose d'expérimenter ce kit (histoire et chansons). Des échanges se nouent, avec moi par Skype et des visites en classe, avec Josée par une vidéo où elle explique aux enfants ce qui l'a motivée et comment se passe la vie à l'école chez elle.

      

     

     

     

       

     Lire le détail du projet mené à l'école Elie Reumaux (CLIC ! sur la photo)

     

     

    Visionner la vidéo enregistrée avec Josée

    (CLIC ! sur la vidéo)

     

     

    Un jeu en ligne pour travailler à distance

     

    A partir  du texte illustré et des chansons, je mets en place sur mon site un jeu en ligne auquel  les élèves accèdent grâce à un mot de passe. Le jeu se décline en trois défis successifs. L'enfant doit lire une partie du pdf (texte et images), écouter une des chansons, puis répondre  à 3 questions et une question bonus. Nous avions déjà testé des jeux en ligne avec des plus grands pour deux autres de mes titres ("Le Coquelicot qui se sentait tout seul" et "Alis au Pays de Merveilles" (8-10 ans). Les 6-7 ans se montrent tout aussi enthousiastes, même si leur autonomie au clavier est moindre. 

     

     

     

    Un audio enregistré avec une famille touchée par le harcèlement scolaire

     

         AUDIO : Pourquoi ils ont eu envie de devenir "les voix de l'histoire" 

    (le fichier audio peut mettre quelques secondes à s'ouvrir)

     

    Et aujourd'hui, comment vont-ils ?

     

    Une famille rencontrée grâce à "You Are Heroes", qui a vécu un harcèlement beaucoup plus violent et durable que la nôtre, accepte d'enregistrer avec moi un audio de l'histoire. L'exemple d'Elouan m'a montré que la sensibilisation doit commencer dès la maternelle, et je trouve qu'une histoire à écouter peut être un plus avec des enfants qui ne lisent pas encore seuls. Hors de l'école, ils peuvent aussi l'écouter en famille ou avant de dormir... Ainsi, un outil supplémentaire et essentiel s'ajoute à notre kit de base, grâce à Géraldine, Hugo et Emilie qui prêtent leurs voix à Elouan et à ses harceleurs (cliquez sur les photos pour les voir en grand, et sur le casque pour les écouter). 

     

     

     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     
     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     
       

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     

     

     

    Un clip et une réalisatrice qui tombent du ciel

     

    La magie est en marche. Alors que nous avons déjà accompli plus que ce que nous espérions, Myriam Tchanilé, qui teste le kit dans sa classe en France, m'annonce que les élèves ont eu envie d'aller plus loin en tournant un clip... et que la fille de l'auxiliaire de vie scolaire qui les accompagne au quotidien est passionnée de vidéo. Bien qu'en pleines révisions pour le bac de français, elle s'est portée volontaire pour le tournage et le montage ! Voilà comment Emma, 16 ans, nous a apporté la cerise sur le gâteau d'une histoire née de réalités si sombres...

     

     

     

     

     

     

    Et maintenant ?

     

    * L'histoire est en cours de traduction en anglais, allemand, luxembourgeois, espagnol, italien et portugais (pour l'instant).

    * Les élèves canadiens vont découvrir le clip et envoyer à leur tour une vidéo aux élèves français.

    * Un projet de livre (un vrai livre imprimé, en plus du pdf  déjà existant) est en discussion avec l'ACVS 49, une association engagée dans la prévention du harcèlement, l'information sur le terrain, l'aide aux victimes au quotidien. Publier le livre dans leur maison d'édition rendrait l'aventure du fantôme à lunettes encore plus cohérente et solidaire. J'espère signer ce contrat avec eux prochainement... si ce projet ne se concrétise pas, le livre sera publié chez BoD, mon éditeur habituel.

    * "Le fantôme à lunettes" m'accompagne sur le terrain avec deux autres outils : un album jeunesse (édité justement par l'ACVS 49) et un jeu coopératif du collectif "You Are Heroes" . Mais ça, c'est l'objet d'un autre article ...

     

     

     

    Pour aller plus loin...

     

    CADEAU SPECIAL POUR LES FANS DU FANTOME

    Le visuel de couverture du livre à venir

    D'autres outils d'action / prévention que j'aime et soutiens

     

     

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

     

     

     

     

     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     

     

    Pour suivre le Fantôme à lunettes...

     

    Toute son actualité sur Google+

    Toute son actualité sur Facebook

    En savoir plus sur la belle équipe du projet et ce que ses acteurs deviennent

    "Le fantôme à lunettes" invité de Fami-TV pour la Journée de la non-violence éducative

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    En savoir plus sur la belle équipe du

    "Fantôme à lunettes"

     

     

     

    en savoir plus sur eux

     

    " Le Fantôme à Lunettes, c'était mon fils...

     ...quand il a été touché par cette violence en petite section de maternelle ("mésaventure" qui s'est terminée par une dépression et une phobie scolaire pour lui, et 2 années d'IEF (Instruction En Famille) qui en ont découlé).

    Maintenant il va très bien, a des copains. La phobie et la dépression ne sont plus du tout d'actualité. Par contre, moi, je n'ai rien oublié et c'est encore frais...

    Sylvie Ptitsa, avec mon accord, a fait de cette histoire un kit éducatif afin de sensibiliser enseignants, élèves et parents à la violence que peuvent rencontrer les enfants à l'école."  

     Valérie, maman d'Elouan

    Son 1er blog IEF 

    Son 2e blog IEF

    Son blog actuel

     

     

     

     

    En savoir plus sur eux

     

    "Mon fils a réalisé, à l'aide d'un logiciel de dessin simple, toutes les illustrations du "Fantôme à lunettes". 
     

    Il avait 5 ans quand, touché par son histoire, il a crayonné pour Elouan les premières images d'un livre alors "fait main", destiné à un usage privé. Il en avait 9 quand il les a entièrement refaites à l'ordinateur, après avoir lui-même connu un bref mais violent épisode de harcèlement à l'école.

    Aujourd'hui il va très bien, même s'il lui reste de cette expérience de mauvais souvenirs... et parfois des cauchemars."

     

    Sylvie, auteure du livre & coordonnatrice du kit

     

     

     

     

    en savoir plus sur eux  

    Après le harcèlement de sa fille Emilie, Géraldine s'est activement engagée  dans des actions d'information et de prévention du harcèlement.  

     

    Elle a organisé une conférence-débat dans sa commune de résidence (Chatou, 78, France) et accepté de témoigner dans plusieurs émissions de radio ou TV. Elle a aussi été secrétaire du collectif associatif "You Are Heroes" de 2016 à 2017.

     

    Voir des extraits de la conférence-débat à Chatou

    Emission sur Yvelines 1e (2016)

    Emission sur RFI (2016)

     

     

     

     

     En savoir plus sur eux  

    Harcelée durant son année de 6e avec des conséquences graves, Emilie a pu reprendre, avec de l'aide, le chemin du collège et se reconstruit, en partie grâce à la musique.

     

    Voir le clip "Aimer se soutenir" avec Emilie (Emy)

    Ecouter Emilie sur Soundcloud

     

     

     

     

     

    en savoir plus sur eux  

    En parallèle de sa vie de collégien, Hugo développe lui aussi (et avec autant de talent que sa soeur) sa passion pour la musique.

    Ecouter Hugo au piano

     

    Emilie et Hugo apparaissent également dans le clip du jeu "Valeurs en main", une création du collectif "You Are Heroes" vendue au profit de l'association pour aider d'autres familles et établissements scolaires à réagir contre la violence et le harcèlement.

     

     Voir le clip

    En savoir plus sur le jeu

     

     

     

     

     En savoir plus sur eux

     

    Myriam Tchanilé, professeure des écoles, entame en 2017 sa 20ème rentrée et, selon ses propres mots, "toujours avec la banane".

    Depuis 10 ans, elle me fait confiance et embarque dans mes projets pédagogico-expérimentaux... on ne change pas une équipe qui gagne ! D'autres projets réalisés ensemble :

    Journée franco-allemande autour du "Coquelicot qui se sentait tout seul"

    "Coquelicot Hors Frontières"

    Turbo & Turbine ou la dynamique des 2 bobines copines

     

     

      

    En savoir plus sur eux

     

    Emma Francisco, la réalisatrice du clip du "Fantôme à lunettes", prépare son bac L . Elle continue à se passionner pour la vidéo dans son temps libre.  A ma grande joie, elle a accepté de devenir partenaire d'"Ailes & Luit" TV

    Elle travaille actuellement (parmi d'autres projets) sur le montage de présentation de mon prochain album jeunesse : "Tu as tout changé", illustré par Sophie Thomeret. 

     

    Un aperçu du monde de Sophie

     

     

     

     

    en savoir plus sur eux

     

    Josée Robichaud, auteur-compositrice des 3 chansons du kit, est Canadienne. Elle enseigne la musique de la maternelle au lycée.  

     

    Voir Josée dans une émission sur le harcèlement

    Voir Josée dans une émission sur la musique comme chemin de vie

    Ecouter Josée parler de son travail avec les jeunes

    Un clip contre "l'intimidation" réalisé par Josée et ses élèves

    Sa chaîne You Tube

    Ses livres pour enfants

    Son site

     

     

     

     

     

    en savoir plus sur eux

     

    "Le fantôme à lunettes" ne serait jamais devenu ce qu'il est devenu sans ma rencontre avec le collectif "You Are Heroes" et toutes les belles pesonnes qu'il rassemble...

     

    Vidéos avec ou sur You Are Heroes

    Présentation détaillée du collectif (historique, rôle, actions...)

    YAH le site  

    YAH sur FB 

    YAH sur Twitter

     

     

     

     

     

     

     

    en savoir plus sur eux

     

    Merci aussi à toutes les belles âmes qui ont assuré bénévolement  la traduction du "Fantôme à lunettes" pour la bonne cause...

     

    Karine Orsola pour l'italien

    Miriam Krüger pour l'espagnol

    Lucia De Souza pour le portugais

    Margarita Nagel pour l'allemand

    Jeannine Weis pour le luxembourgeois

     

     

     

     

     

     

     Revenir sur la page de présentation du "Fantôme à lunettes"

     

     

    "Le fantôme à lunettes", kit international d'éducation au bien vivre ensemble

     

     


  •  

     

    La couverture à venir du "Fantôme à lunettes", édition papier

     

     

    Photo  : Marie Guibouin pour l'édition papier du "Fantôme à lunettes"

     

     

    N'hésitez pas à laisser vos impressions en commentaire au bas de cette page !

    Un livre prend vie aussi grâce à ses futurs lecteurs...

     

     


    votre commentaire
  •   

     

    "Le fantôme à lunettes", "Une nouvelle école pour Léo", "Valeurs en main" :

    ensemble pour le respect des différences

     

     

    Le 22 juin 2017, j'avais rendez-vous pour la dernière fois de l'année avec la classe de CP-CE1 de Myriam Tchanilé à l'école Elie Reumaux de Freyming-Merlebach (57, France), pour une journée d'échanges et de réflexion autour du harcèlement et de la violence scolaire.

    Journée de la non violence éducative

     

    " Le fantôme à lunettes "

    ( kit livre, audios, jeux)

     
       

    Journée de la non violence éducative

     

    " Une nouvelle école pour Léo "

    (livre)

     

    Journée de la non violence éducative

    " Valeurs en main "

    (jeu de cartes coopératif)

     

     

    Tout au long de l'année, ces enfants et leur maîtresse ont expérimenté le kit pédagogique "Le fantôme à lunettes", alors en cours de réalisation. Ensemble, ils ont :

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

    - lu, expliqué, commenté et écouté l'histoire (livre et audio)

    - échangé avec moi (son auteure) et fait connaissance (via une interview sur You Tube) avec Josée Robichaud, professeure de musique canadienne, qui a écrit et composé les chansons du kit

    - entendu le témoignage de Géraldine, Emilie et Hugo, les voix de l'audio, impactés par la violence en tant que famille

    - testé et amélioré les jeux du kit

    -réfléchi ensemble sur la violence scolaire et le harcèlement, puis reformulé et réinvesti leur réflexion dans le tournage d'un clip réalisé par leurs moyens, d'après leurs idées.

     

    Si vous avez de bons yeux, vous pouvez me chercher sur cette photo avec la belle paire de lunettes faites main que j'ai reçue en cadeau ! Grâce à ma taille de lutine, je me fonds parfaitement parmi les enfants !

     

     

     

     

     

     

    A mon arrivée en classe, après avoir répondu à leurs questions, je leur propose de découvrir ensemble "Une nouvelle école pour Léo", un petit livre édité par l'ACVS-49.

    Nous leur projetons la maquette d'impression du livre sur grand écran et ce sont eux qui me lisent l'histoire. Ils sont très fiers, surtout les CP ! Preuve (si besoin en est) que le livre est totalement adapté aux jeunes enfants et aux lecteurs débutants.

    Pour moi, c'est aussi l'occasion de leur expliquer comment se fabrique un album avant de leur arriver relié et imprimé entre les mains. Nous abordons même la notion de propriété intellectuelle, car ils sont intrigués par le copyright présent à chaque page.

     

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

     

       

     Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

    Les enfants font tout de suite le rapprochement entre l'histoire de Léo, "mouton noir" de son école, et les fantômes harcelés de mon histoire (le noir et celui à lunettes).

    Ils identifient les acteurs : harceleurs, harcelés, témoins, aidants. Ils constatent aussi que dans les deux récits, la victime s'en sort grâce à l'entraide et au dialogue.

    A travers cet échange, ils me racontent leurs propres expériences et je suis surprise par l'étendue de leurs connaissances, en particulier sur le cyberharcèlement : à 6-7 ans, ne devraient-ils pas que vaguement connaître les réseaux sociaux et leurs dangers ?... Sûrement, de grands frères et grandes sœurs sont passés par là... et aussi une enseignante qui a bien fait son travail d'information et de prévention !

     

     

    L'après-midi, j'ai envie d'utiliser avec la classe le jeu de cartes "Valeurs en main", une création du collectif  You Are Heroes dont j'ai déjà parlé dans un autre article et sur ma web TV.

      

     

     

     

    D'un commun accord, la maîtresse et moi décidons d'en adapter les règles : le jeu ne nous semble pas utilisable en l'état pour le niveau de lecture et de vocabulaire des enfants. Nous n'utilisons donc pas le jeu comme un jeu de 7 familles (son usage habituel), mais invitons chaque enfant à tirer une carte au sort et à essayer de faire deviner la valeur inscrite sur sa carte au reste de la classe. J'ai retiré du jeu , au préalable, des concepts qui me semblent abstraits pour  des enfants de 6-7 ans :

     

    l'objectivité, la domination, l'appât du gain, l'oubli...

     

    Très vite, les enfants sont emballés et se débrouillent avec beaucoup d'astuce. Quand ils ne savent pas expliquer le mot (la valeur) de leur carte, ils donnent des exemples de situations pour la faire deviner. Au besoin, la maîtresse et moi aidons un peu. C'est aussi un formidable challenge de prise de parole et de confiance en soi puisqu'il faut venir se placer et parler devant toute la classe, au centre de l'attention. Nous notons, au fil du jeu, les valeurs expliquées et commentées :

     

    le pardon, le partage, la vérité, la confiance, la politesse, la jalousie, le mensonge, l'esprit d'initiative, le bouc émissaire, la vengeance, la violence, la haine,la patience, la colère, l'esprit d'équipe, le racisme, le bien vivre ensemble

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

    C'est un franc succès : à la fin de la 1e partie, ils nous en redemandent une autre et insistent même pour que je réintègre au jeu des cartes que j'avais jugées trop difficiles ! Ils se familiarisent ainsi avec de nouvelles valeurs :

     

    l'affection, la modestie, la solitude, la volonté , le dialogue, la corruption, la honte

     

    Cette 2e partie fait aussi travailler leur mémoire puisqu'ils retombent sur les cartes de la 1e, déjà explicitées. A chaque tirage, nous leur demandons si cette valeur était déjà présente lors de la 1e partie. Ils ne se trompent pas une seule fois. Nous avons même droit à une merveilleuse création lexicale : "le bouc émissaire", qui devient spontanément dans la bouche d'une enfant... "le bouc hémisphère"!

     

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

    La carte de la honte nous donne l'occasion d'échanger  spontanément sur des situations vécues, tantôt émouvantes, tantôt cocasses. C'est un échange à la fois pudique, sincère et riche.

    Nous nous quittons sans avoir vu passer la journée, en nous promettant de nous reparler après la sortie du clip... à la rentrée ! La suite des aventures du "Fantôme à lunettes" se poursuit avec la traduction, actuellement en cours, de l'histoire en plusieurs langues... (Pour suivre directement son actualité, c'est ici sur FB  et  là sur G+ !) .

    Moi, je continue mon travail de colibri, épaulée par ce trio gagnant : Elouan le fantôme, Léo le mouton, "Valeurs en main" !

     
     
     

     

    Pour aller plus loin...

     

    You Are Heroes (le site)

    "Valeurs en main" (le jeu)

    L'ACVS-49 (le site)

    "Une nouvelle école pour Léo" (le livre)

    Journée de la non-violence éducative sur Fami TV

     

     

    Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

     

     

     

     

     Le fantôme à lunettes, Léo et Valeurs en main : ensemble pour le respect des différences

     

     

    Voir aussi ...

     

    Le clip réalisé par la classe

    L'interview d'Emma, sa jeune réalisatrice

    Le témoignage de Géraldine, Emilie et Hugo

    Page complète de présentation du kit "Le fantôme à lunettes"

    Bon de commande du kit (au détail ou complet)

    Emission de présentation du kit avec toute l'équipe

    (à venir) 

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     Pourquoi on est fans de "Valeurs en main" 

     


     

     

    " Tu veux faire une partie de "Valeurs en main ?

    -Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!"

    Je pensais que l'enthousiasme s'effilocherait au fil des parties. Même pas.

    J'ai initié mon fils de 10 ans à "Valeurs en main" à l'occasion de la Journée mondiale de la non-violence éducative.

    Pour ma part, j'avais déjà expérimenté le jeu lors d'une partie filmée et commentée en direct pour ma chaîne You Tube, " Ailes & Luit TV ", et assisté à des parties entre enfants  ou ados. Chaque fois, j'ai été impressionnée par la profondeur et la richesse des réflexions échangées entre les participants.

    Si j'ai choisi d'apporter mon soutien, personnel, familial et professionnel à ce jeu du collectif "You Are Heroes" c'est pour plusieurs raisons. "Valeurs en main", bien au-delà d'un simple jeu de cartes, c'est...

     

     

    Un jeu COOPERATIF :

     

    On gagne non pas contre, mais avec l'aide des autres. De plus, c'est moins un joueur individuel qui l'emporte qu'un ensemble de valeurs. Quoi de plus beau que de voir triompher une famille comme "Sagesse", "Entraide" ou "Respect" ?...

     

     

    Valeurs en main

     

     

    Un jeu EDUCATIF :

     

    On apprend énormément en s'amusant. En fait, on est tellement dans la partie qu'on ne se rend même pas compte qu'on apprend, pourtant, cet apprentissage va loin et dans de multiples domaines.

    Au cours des premières parties avec mon fils, par exemple, j'ai été amenée à lui expliquer des mots comme : "résilience, compassion, appât du gain, corruption, objectivité, dialogue, tolérance, modestie, absence, bouc émissaire"... Lors des parties et des jours qui ont suivi, j'ai pu constater qu'il avait mémorisé la plupart de ces mots et qu'il était capable de les relier à son vécu.

    En effet, la réflexion suscitée par le jeu va bien au-delà du vocabulaire. Les valeurs rencontrées conduisent les joueurs à évoquer des situations vécues, des faits d'actualité... Comme il y a autant de points de vue que de joueurs, certaines valeurs peuvent susciter un échange, voire un débat. Une partie "normale" prend trente minutes environ, mais si on accorde du temps à la discussion, l'échange peut durer bien plus longtemps.

     

     

    Un jeu INTERGENERATIONNEL :

     

    La seule condition pour jouer est d'être lecteur afin de pouvoir déchiffrer les cartes. Un enfant plus jeune peut participer, aidé par un adulte, grâce au code couleur de chaque famille. Jouer en famille est l'occasion d'un véritable partage autour de thèmes qu'on aurait pas forcément abordés dans le quotidien. Ou de se remémorer certains moments de l'histoire familiale, des souvenirs des générations les plus anciennes, qui ne sont pas ou peu connus des plus jeunes.

    Quand mon fils m'a demandé, par exemple, pourquoi l' "Oubli" faisait partie des Cartes du Pire, j'en suis venue à lui parler du devoir de mémoire et des guerres qu'ont connues ma famille et ma région d'origine.

     

    Valeurs en main

     

     

    Un jeu CULTUREL

     

    Chaque carte comporte une citation en rapport avec la valeur qu'elle porte. Ces citations proviennent de différentes cultures et différents époques. Si la maturité des joueurs est suffisante, on peut en cours de jeu commenter ces citations, les remettre en contexte...

     

     

    Un jeu ESTHETIQUE

     

    Willy Pierre, concepteur du jeu et président de "You Are Heroes", est un photographe accompli. Auteur de toutes les illustrations des cartes, il apporte son regard, sa sensibilité, son sens du détail, de l'ensemble, de l'équilibre des couleurs et des formes...  

    Quand on l'écoute parler de ce qui a guidé ses choix d'association image/texte, pointer une subtilité qu'on n'avait pas saisie, décrypter une symbolique, on sent à la fois la passion et l'intelligence avec lesquelles il a conçues ce jeu.

     

    Valeurs en main

     

    J'aimerais parfois disposer d'un guide où il nous livrerait l'envers et les secrets de chacune des cartes, comme le jour où il m'a montré le reflet d'oiseau caché dans la goutte d'eau sur la carte "Egalité".

     

     

    Un jeu PRATIQUE

     

    "Valeurs en main" est livré dans un étui cartonné qui permet de le transporter partout, même dans une poche de jean ou de blouson. Si la taille des cartes a diminué par rapport à la première édition artisanale du jeu, c'est pour le confort des plus jeunes qui avaient du mal à tenir plusieurs cartes dans une seule main. La taille des textes a diminué en proportion, rendant la lecture moins aisée. Raison de plus pour s'entraider ! Si les bons lecteurs font équipe avec ceux qui peinent, on met en pratique les valeurs du jeu !

     

     

    Un jeu SOLIDAIRE

     

    Tous les bénéfices sont reversés à " You Are Heroes ", collectif  de prévention et de lutte contre les violences scolaires, notamment le harcèlement et le cyberharcèlement. Les fonds récoltés permettent d'aider des familles, de financer des projets éducatifs, de créer de nouveaux outils... De plus, certaines photos des cartes mettent à l'honneur des acteurs, enfants ou adultes, avec qui Willy Pierre a réalisé des projets solidaires. Eux aussi sont les héros du jeu...

     

    Valeurs en main

     

     

    Un jeu ... MAGIQUE ?

     

    Je sais que tout le monde n'est pas ouvert à cette vision des choses, mais au fil des parties, j'ai assisté à des scènes pour le moins surprenantes. Comme si le jeu, par un effet-miroir, mettait en lumière des vérités sous-jacentes.

    J'ai vu une personne qui avait besoin de clarifier son rapport à l'argent composer deux fois de suite la famille "Corruption" en premier.

    Une autre, qui avait des mémoires d'abandon dans sa famille (biologique), l'emporter deux fois de suite en triomphant grâce à la famille "Abandon" (du jeu).

    Moi-même, à un moment où je me heurtais à de nombreuses difficultés de communication, j'ai perdu deux parties de suite faute de pouvoir trouver la carte "Dialogue",  restée dernière dans la pioche. Deux fois d'affilée, exactement le même scénario !

    Je ne dirai pas que le jeu fonctionne comme un oracle, mais j'avoue que ces coïncidences me sautent aux yeux.

     

    C'est vrai, je suis, nous sommes tellement fans de "Valeurs en main" que je ne suis peut-être pas objective. J'ai cru en ce jeu avant même de le voir imprimé, quand il n'existait qu'à l'état de projet.

    Cet article ne se veut pas objectif,  c'est le récit d'un coup de cœur que j'espère voir partagé par d'autres partout dans le monde, puisque "Valeurs en mains" est déjà parti en Afrique et au Canada, et qu'il est en cours de traduction dans différentes langues.

     

    Pour moi, "Valeurs en mains", c'est plusieurs trésors en un.

    Et d'abord un trésor humain.

    What aile's ?...

     

     

    Valeurs en main

     

     

    Commander le jeu

    Voir une partie entre adultes

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique